RESSOURCES  / BLOG

Blog

  • NathalieReinhardt

Pourquoi est-ce si difficile d’écouter les autres... ?

Apprendre à distinguer Empathie et Sympathie

Écouter pour de vrai – sans juger – sans chercher de solutions pour l’autre – en étant juste présent et acceptant... Qu’est ce que c’est difficile !! Et pourtant – quel joyau – quelle approche fantastique de l’échange et de la relation. Ecouter vraiment apporte tant de bénéfices.


Mais pourquoi n’y arrivons nous pas ?

Beaucoup de raisons peuvent expliquer notre difficulté.

L’une d’entre elle réside dans une confusion essentielle.


Beaucoup de parents nous répliquent souvent : « Oui mais si j’écoute mon enfant, je vais devoir faire ce qu’il veut, et ça je n’ai pas envie !! J’ai quand même mon mot à dire !! ». Donc, par peur d’être touché par ce que l’enfant a à dire – nous préférons rester à distance comme cela au moins on est sur de pas lâcher la barre, on est sûr de se faire entendre. Comme si quand on écoutait – on ne pouvait plus s’affirmer après.


Il y a ici une confusion qui s’opère. Cette confusion est un frein important au développement de l’écoute.


Tout d’abord : ÉCOUTER n’implique pas ÊTRE D’ACCORD.

Etre acceptant ne veut pas dire être d’accord non plus. L’acceptation transmet le message suivant : « Je vois que ce que tu me dis est ce que tu vis – je vois ce que tu vois de ta fenêtre. Et c’est ok. Je l’accepte. J’accepte que c’est cela que tu vis et ressens ». Et cela ne nous empêche surtout pas de dire aussi après, dans un second temps : « Et moi en même temps.. ce que je vis c’est cela... , de ma fenêtre voici ce que je vois... ».


Une autre confusion proche de la première a lieu entre deux notions clés : l’Empathie et la Sympathie.


Une vraie écoute est empathique. Nos neurones miroirs nous permettent de ressentir ce que l’autre vit et ressent, cependant nous ne sommes pas « contaminés » par ce qu’il ressent. Nous sommes en contact, mais pas emporté par le flot de l’autre. Un peu comme si nous étions au bord de la rivière émotionnelle de l’autre, un pied et notre corps fermement ancrés sur notre rivage, et un pied dans l’eau de sa rivière. On n’est pas emporté par le courant.


C’est à ce prix, que nous pouvons être de vrais accompagnants. Ainsi, on laisse à l’autre la propriété de son problème. N’étant pas pris dans le flot émotionnel on peut vraiment l’aider sans prendre en charge son problème, sans lui donner de solutions, sans dire "oui" à sa demande si on pense que cela n’est pas adéquat. C’est cela la vraie écoute.


La vraie écoute est empathique.


C’est à ce prix, que nous pouvons être de vrais accompagnants. Ainsi, on laisse à l’autre la propriété de son problème. N’étant pas pris dans le flot émotionnel on peut vraiment l’aider sans prendre en charge son problème, sans lui donner de solutions, sans dire "oui à sa demande si on pense que cela n’est pas adéquat. C’est cela la vraie écoute. Nous nous confondons avec l’autre et nous perdons de vue nos convictions, notre capacité à nous affirmer. Je comprends vraiment que cet état de sympathie ne soit pas attirant !! Cela tombe bien – ce n’est pas celui qui est nécessaire à une vraie écoute !!


Pour écouter pour de vrai, la clé est le développement de notre capacité à être en empathie. Etre en contact avec ce que l’autre vit, sans être emporté par ses émotions. Et c’est encore plus particulièrement difficile avec nos enfants. Après plus de 20 ans de pratique j’ai encore beaucoup de mal à rester en empathie avec mes filles quand elles vivent quelque chose de très difficile. Cela se développe et s’entraine. Comme une seconde peau qui nous permet d’être vraiment en contact avec l’autre, sans être confondu.


Écouter ce n’est pas capituler.


Écouter c’est laisser à l’autre la place de s’exprimer pleinement – et ainsi créer les conditions pour qu’il nous écoute pleinement. C’est dans ce sens là que cela marche. Si vous souhaitez que vos enfants vous écoutent plus... écoutez les plus en développant votre empathie... Vous verrez, c’est magique.


Nathalie Reinhardt

Ex-Présidente Les Ateliers Gordon


Pour nous faire vos retours sur cet article et aller plus loin : allez sur notre page facebook Les Ateliers Gordon France ou dans notre groupe Les Ateliers Gordon pour partager entre parents.


#EcouteActive #Empathie #PiègesDeLEcoute #Difficultésàécouter