RESSOURCES  / BLOG

Blog

  • Les Ateliers Gordon

Comment l'atelier « Mieux communiquer en famille – Parents Efficaces » m'aide pendant le confinement


C'est une nouvelle journée ensoleillée qui démarre pendant cette période de confinement en Afrique du Sud. Dans notre petite maison de Brackenfelle, à Cape Town, cette famille de 4 personnes s'ajuste à cette nouvelle vie :

- Maman, une cheffe d'entreprise introvertie qui a de plus en plus l'habitude de ne pas avoir de moment à elle le matin.

- Papa, un commercial extraverti qui a du se faire à l'idée de rester à la maison, plus de voyages, à rencontrer de nouvelles personnes ou à discuter météo avec des étrangers dans un avion tout en réseautant avec le monde entier.

- Les filles, 2 écolières extraverties qui continuent de demander quand elles pourront retourner à l'école ? Les camarades de jeu et les aventures extérieures à découvrir leurs manquent.

Comme beaucoup d'autres familles ici, on dira aisément que ce scénario a ouvert la porte à des défis, des confrontations et des discussions intéressantes. Et moi, maman, suis encore plus reconnaissante à l'égard d'un homme qui s'appelle Thomas Gordon et son atelier « Mieux communiquer en famille, Parents Efficaces »

Voilà pourquoi :

Je me remercie d'avoir les outils relationnels de Parents Efficaces (PE) dans ma poche en ce moment parce que :

Je peux appliquer l'écoute active avec mon conjoint et mes enfants quand j'essaie vraiment de comprendre comment ils se sentent face à l'impossibilité de sortir avec leurs amis. Je peux aussi entendre leurs frustrations de ne pas voir physiquement amis, famille et collègues de travail.

Je vois leurs visages s'éclairer quand ils sont capables d'élaborer un plan par eux-mêmes, de se sortir eux-mêmes d'une situation désagréable en construisant leur confiance en eux et leur indépendance pour refaire cela la prochaine fois sans mon aide !

J'ai les outils pour aider ma fille à gérer ses émotions, particulièrement quand sa petite sœur entre dans sa chambre sans avoir toqué à la porte. Ces outils m'aident à l'accompagner dans ses émotions en lui permettant de mettre des mots sur la vague émotionnelle qu'elle ressent et elle s'apaise d'elle-même en trouvant une solution toute seule, sans que j'aie à lui dire ce qu'elle doit faire.

J'ai récemment entendu, non sans fierté et sans excitation, ma fille de 6 ans parler à sa sœur, elles avaient un conflit sur quelque chose. Avant l'atelier P.E., mon réflexe de parent était d'intervenir et de trancher, mais maintenant, je m'arrête et leur laisse la possibilité de régler le conflit par elles-mêmes. C'est ainsi que j'ai entendu ma fille dire à sa sœur « Nous avons un problème on dirait. Je pense que nous devons établir un plan et trouver une solution gagnant-gagnant... » Et là, je me suis sentie pleine de paix et d'espoirs pour nos leaders du futur !

Je regarde avec satisfaction comment l'ennui devient la meilleure chose pour permettre l'explosion de créativité et comment la résolution du problème prend forme !

J'ai les outils pour écouter les préoccupations de mon époux à propos du marché, des finances, et de l'état général de notre pays. Je peux le soutenir en l'aidant à se calmer et à faire des plans intelligents. Cette compétence lui permet d'être entendu et compris, et l'aide à retrouver un équilibre émotionnel qui permet de voir les choses plus clairement, sans être embrouillé par la peur, l'inquiétude, la frustration, l'incertitude.

Je sais que quand je me sens en déséquilibre, c'est le résultat de ne pas avoir pris assez de temps pour moi, pour me détendre et recharger mes batteries. En conséquence, je suis capable de verbaliser ces ressentis et besoins avec un Message-JE qui a pour objectif d'inviter la personne à changer son comportement, sans la juger ni abîmer la relation.

J'ai les outils pour « faire un plan » et résoudre les problèmes quand nous avons tous des difficultés ou des conflits de besoin, tels que l'universel « Qu'est-ce qu'on mange ce soir ? » ou « Qu'est-ce qu'on regarde à la télévision ? » ou encore « C'est à qui de faire la vaisselle ? »

L'atelier P.E. m'a aussi beaucoup aidé dans ma relation avec mes filles quand nous ne sommes pas forcément d'accord sur certains points, tels que « Tu vas t'habiller à un moment, ou tu comptes rester en pyjama toute la journée ? » ou « Tu as brossé tes cheveux quand la dernière fois ? » Cela m'a appris que notre relation est beaucoup plus importante que de se regarder dans le blanc des yeux. Nous avons le droit d'avoir des valeurs différentes. Le plus important est que l'on peut se respecter les uns les autres et s'accepter tels que nous sommes, en pyjama, les cheveux en bataille, etc !

Je sais que pour nous permettre de passer le plus de temps possible dans la « Zone sans problème », nous avons besoin de 3 temps différents : Du temps pour soi ; du temps actif ; du temps partagé*. J'ai découvert que le secret est d'être à l'équilibre entre ces 3 temps et ceci est à la fois intéressant et se retrouve dans ce process, puisque nous construisons des souvenirs précieux pour les années à venir !

Voici mon dernier, et probablement le plus précieux enseignement :

J'ai découvert qu'il n'y a rien de tel que de rester au lit à 4 toute la journée, plus 2 chats et un chien, en en faisant le moins possible, le plus longtemps possible. Ensemble en cette période difficile.

Merci, Dr Thomas Gordon, d'avoir rendu tout cela possible pour notre famille normale (et parfois pas) durant cette période de confinement en Afrique du sud.

Note de la traductrice :

• Temps pour soi : temps passé juste pour soi-même (lecture, activité, flânerie, moment où l'on n’est pas forcément en interaction sociale)

• Temps actif : situation où les personnes interagissent entre elles sans forcément avoir un lien direct (l'un cuisine pendant que l'autre range et que les enfants jouent par exemple)

• Temps partagé : moments où on est en relation étroite avec l'autre (discussion, jeux, câlins)

Ecrit par Mimi Hewett, Formatrice Gordon en Afrique du Sud Article original : https://www.parents.co.za/post/how-parent-effectiveness-training-helps-me-during-lockdown

Traduit de l'anglais par Camille Goeusse, Formatrice Gordon https://www.lpcdc.fr/